chacun-son-cinéma

Le monde du cinéma selon nous ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La conquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votez pour ce film
1 étoile
0%
 0% [ 0 ]
2 étoiles
0%
 0% [ 0 ]
3 étoiles
100%
 100% [ 2 ]
4 étoiles
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Calou
 
 
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4021
Age : 35
Localisation : St Chamas (13)
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: La conquête   Ven 20 Mai 2011 - 14:41


Exclamation Bande Annonce


Réalisateur : Xavier Durringer
Interprètes : Denis Podalydès, Florence Pernel, Bernard Le Coq
Genre : Biopic
Durée : 1h45min


Synopsis : "6 mai 2007, second tour de l'élection présidentielle. Alors que les Français s’apprêtent à élire leur nouveau Président, Nicolas Sarkozy, sûr de sa victoire, reste cloîtré chez lui, en peignoir, sombre et abattu. Toute la journée, il cherche à joindre Cécilia qui le fuit. Les cinq années qui viennent de s'écouler défilent: elles racontent l'irrésistible ascension de Sarkozy, semée de coups tordus, de coups de gueule et d'affrontements en coulisse. La conquête : L'histoire d'un homme qui gagne le pouvoir et perd sa femme."


Mon avis perso : Très, très bon film. très drôle malgré ce qu'on pourrait en penser. La performance des acteurs est bonne mais ce qui est très fort surtout, c'est que chacun des personnages principaux est interprétés avec brio par des acteurs terriblement bien choisis pour leur ressemblence frappante avec l'original.
Bernard Le coq en Chirac, on pouvait pas faire mieux.
Tout comme Samuel Labarthe en de Villepin
Denis Podalydès est très bien en Sarkozy.
Et Florence Pernel est tout simplement aussi vrai que nature en Cécillia.
Bref, tout ce beau monde se sabre à souhait et c'est très bien, car vraiement marrant.


Petit plus :Une première historique !
C'est la première fois dans toute l'histoire du cinéma français qu'un film de fiction est réalisé sur un président de la République encore dans l'exercice de ses fonctions. Aux États-Unis, Oliver Stone avait déjà tenté le pari avec W. - L'improbable Président autour de George W. Bush, dont le second mandat n'était pas encore achevé au moment de la sortie du film.

Un projet initial totalement romanesque
Le projet de base pour les producteurs de La Conquête consistait en un film totalement différent. Ils ont imaginé une sorte d'uchronie débutant le jour de l'élection présidentielle de Sarkozy. Ce jour-là, il meurt dans un accident de voiture. La suite du film présente tout ce qui se passe en France durant les quarante jours qui suivent la mort de l'ex-futur président. L'idée fut vite abandonnée.

Conserver les noms
Pour s'attaquer à la conquête du pouvoir de Nicolas Sarkozy, l'équipe de production du film a décidé dès le départ de conserver les noms des personnages impliqués. Mais cela a suscité des difficultés liées à la légalité de ce choix, lequel a néanmoins pu être maintenu.

Unité de temps
Au moment de l'écriture de La Conquête, producteurs et scénaristes se sont mis d'accord pour contenir le récit en une journée, celle du second tour des élections présidentielles de 2007. Les cinq années précédentes, durant lesquelles Sarkozy fut constamment en situation de campagne, sont présentées sous forme de flashbacks.

Un réalisateur nommé Durringer
C'est le cinquième film de Xavier Durringer, qui a d'abord fait une carrière dans le théâtre. Ce cinéaste a notamment réalisé La Nage indienne, un drame sentimental, J'irai au paradis car l'enfer est ici, un polar ultra-violent et Chok dee, un film d'action dans lequel Bernard Giraudeau joue son dernier rôle au cinéma.

De surprenants producteurs
Eric et Nicolas Altmeyer sont les producteurs de La Conquête. Cela paraît assez étonnant quand on regarde leur filmographie, très éloignée jusqu'à présent des œuvres de politique-fiction. Ils ont produit entre autres Jet Set (1999), 3 Zéros (2001), Brice de Nice (2004), OSS 117, Le Caire nid d'espions (2005) et OSS 117 : Rio ne répond plus (2008) et plus récemment Potiche (2010)... Notons aussi La Possibilité d'une île (2007) de Michel Houellebecq, qui fut pour eux un retentissant échec commercial mais aussi personnel.

Faire un film sur le marketing électoral...
Eric et Nicolas Altmayer cherchaient d'ailleurs depuis longtemps à faire un film sur les nouvelles manières de faire de la politique: instantanéité de la médiatisation, exacerbation du marketing électoral et importance des rivalités personnelles. Leur objectif ? Dénoncer la façon dont le système politique se néantise et prévenir des dangers d'une telle dérive idéologique. A ce propos, les deux frères citent volontiers le théoricien Alexis de Tocqueville du XIXème siècle: "La politique n’est plus un débat d’idées, mais une foire d’empoigne où l’on réclame en permanence du pain, des jeux et des boucs émissaires."

... mais délicat à financer
Difficile néanmoins de trouver des partenaires pour produire un film sur un président de la République encore en place... Eric et Nicolas Altmayer ont bien eu du mal à se doter de mécènes. La majorité des maisons de production et des chaînes de télévision se sont montrées très frileuses, à cause du phénomène de "patate chaude" que présentait un tel sujet. Explications des intéressés: "On a eu le sentiment de franchir la zone d’entrée d’un territoire dont tout le monde se méfie. Cela relève d’une forme d’autocensure dont le système français est très coutumier : on s’impose des limites dans des domaines où, a priori, il n’y a aucune raison de le faire. A tel point que pas mal d’amis m’ont demandé comment nous avions fait pour aborder un tel sujet. Et je leur répondais : pourquoi ne le ferions-nous pas ?"

Patrick Rotman à l'écriture
C'est l'historien et documentariste Patrick Rotman qui a écrit le scénario de La Conquête. Il est connu pour avoir tourné La Guerre sans nom (co-réalisé avec Bertrand Tavernier en 1991) sur les opérations militaires en Algérie entre 1958 et 1962, Été 44 (2004), sur la libération de la France et la fin de l'Occupation Allemande durant la Seconde Guerre Mondiale, Les Survivants en 2005, composé de témoignages de rescapés des camps de concentration nazis, le diptyque Chirac: Le jeune loup (1932-1981) et Chirac: Le vieux lion (1981-2006) en 2006, autour du long parcours politique de l'ancien président français, et 68 (2008) qui revient sur les événements survenus durant ce fameux mois de Mai. Rotman a aussi écrit le scénario de Nuit noire, sorti en 2004, qui est une reconstitution autour du tristement célèbre 17 octobre 1961 (durant lequel une mobilisation pacifique en faveur de l'indépendance de l'Algérie, organisée dans les ruelles parisiennes, a tourné au massacre de centaines de manifestants), et celui de L'Ennemi intime de Florent Emilio Siri réalisé en 2007 (sur les troupes françaises en Algérie et les tortures pratiquées sur les combattants algériens).

Une documentation fournie
Pour écrire le scénario de La Conquête, Patrick Rotman a récupéré des dizaines d'interviews qu'il avait faites lui-même, dont une de Nicolas Sarkozy. Il a épluché tous les articles de presse publiés entre 2002 et 2007 et a travaillé à partir d'une soixantaine de livres qu'il a lus et annotés. Rotman a pu ainsi croiser et recouper tout un ensemble d'anecdotes ou événements. Pour nourrir ses écrits scénaristiques, il a aussi rencontré des informateurs, protagonistes ou témoins. Digne d'un chercheur qui prépare un doctorat sur Sarkozy !

"The Queen": la référence
La Conquête propose des reconstitutions (désormais historiques) les plus fidèles possibles. Le film s'inspire en cela du travail réalisé pour The Queen de Stephen Frears (2006), œuvre de fiction sur la reine Elizabeth II d'Angleterre et sur l'ancien Premier Ministre Britannique Tony Blair. Le film de Frears s'avère en effet ultra-réaliste, à la limite du journalistique.

Une situation shakespearienne
La quête du pouvoir, la rivalité politique entre Chirac, Villepin et Sarkozy et les luttes intestines générées dans une même organisation, l'UMP en l'occurrence... Cela tient, comme le clame Xavier Durringer, d'un scénario à la Shakespeare. Ce qui a également captivé le réalisateur, c'est le drame amoureux qui s'est joué entre Nicolas Sarkozy et sa femme Cécilia. Mariée à l'ancien maire de Neuilly depuis vingt ans, Cécilia a été sa conseillère personnelle et s'est battue pour qu'il accède à la chancellerie suprême. Or, le destin a voulu que, une fois Sarkozy élu, sa femme le quitte pour aller vivre avec un autre homme. Il s'agit là d'un autre élément de dimension romanesque.

Attention, ceci reste une fiction !
Patrick Rotman insiste sur le fait que La Conquête est une œuvre de fiction et qu'une large partie des scènes a été inventée: "Il y a certes une vingtaine de situations qui sont proches de la réalité, comme les face-à-face entre Sarkozy et Chirac et les affrontements Sarkozy-Villepin. A l’inverse, bien des séquences sont de pures fictions. (...) Dans ce film tout se mélange donc, le vrai et le faux, le réel et l’imaginaire. Finalement, la fiction est une manière de dire le vrai avec du faux. La question n’est pas d’être exact, mais d’être vraisemblable." source

Date de sortie : Le 18 mai 2011.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chacun-son-cinema.positifforum.com
papoche
Administrator
Administrator
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5051
Age : 41
Localisation : Langon (33)
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: La conquête   Ven 20 Mai 2011 - 21:04

J'ai failli aller le voir cet aprem mais mon choix final s'est porté sur Jack Sparow :) lol

_________________
carpe diem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catwoman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : ISTRES
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: La conquête   Dim 22 Mai 2011 - 12:17

Un film vraiment très bien.
Les faits, pour les grandes lignes, sont déjà connus de tous.

Les dialogues sont décapants, les personnages plus vrais que nature...

Bref, j'ai passé un très bon moment, alors que je ne m'attendais pas à me marrer plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papoche
Administrator
Administrator
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5051
Age : 41
Localisation : Langon (33)
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: La conquête   Mar 20 Sep 2011 - 9:28

sortie dvd le 21 septembre 2011

_________________
carpe diem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conquête   

Revenir en haut Aller en bas
 
La conquête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conquête arabe ?
» "La Conquête" ou The Dark Sarkozy Rising !
» Jayce et les conquérants de la lumière
» Silverberg Robert - Les conquérants de l'ombre
» "La Conquête" : Sarko, Cécilia, Chirac, Villepin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chacun-son-cinéma :: Vidéos (dvd/vhs) :: La DVDthèque-
Sauter vers: